La classification des phobies

Les phobies sont répertoriées en trois catégories:
 
- les phobies spécifiques,
- la phobie sociale,
- l'agoraphobie.
 
Les phobies spécifiques: il s'agit de l'ensemble des phobies ayant un objet précis non social (les phobies ayant une cause sociale étant répertoriées en tant que phobies sociales, logique). Les phobies spécifiques les plus répandues concernent souvent des animaux (l'arachnophobie étant en tête, on estime que près d'un tiers des français éprouve une peur plus ou moins grande face à l'une de ces petites bêtes!), des réactions physiologiques (vomissements, rougissements, alimentation, excrétion, reproduction... à peu près tout ce qui se passe dans notre corps peut être concerné), mais aussi des phobies concernant des situations. En somme, cela regroupe toutes les phobies qui ne sont ni propres à la phobie sociale, ni à l'agoraphobie. Les phobies spécifiques, de par leur objet précis et leur nature irrationnelle, sont très souvent tournées en ridicule par l'entourage, ou du moins ne sont pas abordées avec autant de sérieux que la situation pourrait en nécessiter. Or, une phobie qui n'est pas prise au sérieux peut provoquer une véritable détresse psychologique et conduire à une forte baisse de la qualité de vie de la personne concernée.
La phobie spécifique ne se limite pas à avoir peur de quelque chose seulement lorsqu'on est en contact avec. On ne l'imagine pas forcément, mais une phobie spécifique va impacter le quotiden même là où on ne s'attendrait normalement pas à croiser l'objet phobogène, créant une forte charge psychologique et un état d'hypervigilance. À titre d'exemple, une personne arachnophobe va scruter le moindre recoin d'une pièce avant d'y entrer, va systématiquement vérifier qu'aucune araignée ne se trouve dans sa nourriture, dormira peut-être même avec des bouchons d'oreille par peur que la bestiole ne s'introduise dans ses conduits auditifs pendant son sommeil... Il en va de même pour toutes les autres phobies spécifiques, toutes engendrent une attention accrue et à terme un sentiment d'insécurité persistant.
 
La phobie sociale: autrement appelée "anxiété sociale", elle est souvent comparée par l'entourage à une simple timidité, dans la mesure où elle va apparaitre dans les mêmes situations: lorsqu'il faut communiquer. Il faut s'avoir qu'en effet, n'importe qui a déjà ressenti une crainte ou une appréhension à l'idée d'aborder un inconnu ou de parler devant un certain nombre de personnes, c'est une réalité (et quelque part, c'est rassurant pour quelqu'un de réellement phobique de pouvoir se dire que ce qu'il ressent n'est pas totalement incompréhensible pour le reste de la planète!), mais là où la timidité représente une difficulté pour la personne concernée, la phobie sociale est une vraie menace pour sa santé psychologique, elle constitue un réel trouble chronique très invalidant, provoquant chez elle une anxiété intense et une baisse significative de sa qualité de vie, pouvant conduire à toutes les situations de détresse psychologique qu'on peut imaginer, y compris (et en particulier) la dépression.
 
L'agoraphobie: c'est en réalité le terme généralement utilisé pour regrouper deux types de phobies, l'agoraphobie (la peur des lieux publics, des lieux ouverts, de ne pas pouvoir fuir ou être secouru rapidement, de s'éloigner de son domicile) et la démophobie (la peur de la foule). Il s'agit d'une phobie provoquant un fort inconfort pouvant aller jusqu'à l'attaque de panique lorsque la personne se retrouve dans des situations dépassant son cercle de confort (sortie du domicile, présence dans un espace clos avec d'autres personnes, lieux publics, intrusion d'inconnus ou de trop de personnes à la fois dans son domicile, ...). Ces situations sont multiples et présentent des subtilités propres à chacun, le déclenchement du sentiment de peur pouvant être causé par la situation en elle-même comme par seulement certains éléments (bruit, mouvement, concentration de personnes, ...). Chaque personne souffrant d'agoraphobie réagira donc différemment aux stimulis extérieurs, de manière plus individualisée que pour une phobie spécifique par exemple.
 
Cependant, il est important de garder en mémoire qu'avoir une phobie ne signifie pas pour autant être atteint d'une maladie psychique!
Une phobie ne devient une réelle pathologie que lorsqu'elle entraine une souffrance importante et une déterioration de la qualité de vie, devenant invalidante de par les symptômes en situation d'exposition au phobogène, mais également de par les stratégies d'évitement mises en place pour limiter les expositions.

Tags : phobies - phobie sociale - agoraphobie

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.158.24) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Niveale

    29/05/2018

    raylana wrote: "Ah oui jesspere arrivèe a surpasser cette peur aussi ya 3 jours jetais sur mn lit coucher et dun coup’jevois une araigner ce ballader sur mes orteils et comme je suis handicapée jai pris peur jai hurler ma mere et venue et me la enlevée"

    Effectivement ça a pas dû être drôle!

  • raylana

    29/05/2018

    Ah oui jesspere arrivèe a surpasser cette peur aussi ya 3 jours jetais sur mn lit coucher et dun coup’jevois une araigner ce ballader sur mes orteils et comme je suis handicapée jai pris peur jai hurler ma mere et venue et me la enlevée

  • Niveale

    29/05/2018

    raylana wrote: "Perssonelement j’ai la phobie des araignée si jen vois une si je suis toute seule je quitte l’endroit ou elle es si ya quelqun avec moi je demande quon la tue si elle es pas tuer dans la minute je panique je pleure jai mon coeur quibat rapidement"

    Comme je te comprends! J'ai aussi très peur des araignées mais j'ai fait beaucoup de chemin à ce sujet depuis que je vis en couple et que ma moitié a beaucoup plus peur que moi! x) maintenant c'est moi qui m'y colle pour les mettre dehors (je ne les tue qu'en dernier recours, j'aime pas leur faire de mal à ces pauvres bêtes)

  • raylana

    29/05/2018

    Perssonelement j’ai la phobie des araignée si jen vois une si je suis toute seule je quitte l’endroit ou elle es si ya quelqun avec moi je demande quon la tue si elle es pas tuer dans la minute je panique je pleure jai mon coeur quibat rapidement

Report abuse