Parce qu'il faut bien commencer

Bonsoir bonsoir!

Puisqu'il faut bien trouver un moyen de commencer ce blog qui n'a pour inconvénient que d'être actuellement complètement vide, voici un premier article (complètement inutile certes, mais qui donnera au moins l'illusion que j'ai écrit quelque chose d'intéressant déjà). J'ai vraiment horreur de commencer ce genre de choses, ça sera beaucoup plus simple quand je me contenterai de raconter ma petite vie :') (cher lecteur, non, s'il te plait, ne pars pas ;; je suis une gentille petite plante verte et je t'aime).

Donc, premièrement, petite explication vis à vis de ce curieux titre de blog: pourquoi une plante verte?

Et bien (ça y est, on enclenche le racontage de vie), il se trouve que la jeune demoiselle que je suis, souffre depuis son plus jeune âge d'un souci assez méconnu qui pourtant concerne de plus en plus de personnes: les phobies d'ordre social. Je ne vais pas m'en cacher, dans la mesure où ça fait partie de moi au même titre que la couleur de mes yeux par exemple, et que peut-être que si quelqu'un en parle, ça permettra aux gens de mieux comprendre ce qui peut se passer dans la tête de quelqu'un qui souffre de ce type de phobie, ou bien prouver aux personnes concernées qu'elles ne sont pas toutes seules. Et puis pour préciser rapidement, mes phobies ne se limitent pas aux interactions sociales en elle-mêmes, je suis aussi agoraphobe, claustrophobe, et j'ai des tas d'autres peurs plus ou moins grandes qui font de mon quotidien un parcours du combattant. Mais! je ne ne suis pas pour autant du genre à m'apitoyer sur mon sort et à ne partager que mes difficultés, vous aurez droit tout autant aux moments compliqués dûs à ma situation qu'aux moments de joie, à mes passions, mes centres d'intérêts et globalement tout ce qui est arrivé dans ma journée que j'aurais pu trouver notable.

Donc! La plante verte, c'est tout simplement parce que c'est l'image que j'ai trouvée qui exprime de la façon la plus fidèle (et en même temps rigolote) la manière dont je me perçois au quotidien: parce qu'une plante ne parle pas et ne bouge pas, préfère largement faire partie de la décoration plutôt qu'être le centre de l'attention générale, mais est pourtant vivante et sensible. Donc voilà, j'ai envie de partager avec vous ce que ça fait d'être une petite plante verte dans ce grand monde d'êtres humains.

En espérant que ma petite vie de végétal vous intéressera!
Nivéale qui vous aime, même si personne n'a encore remarqué l'existence de ce blog :')

Tags : vie quotidienne - phobies sociales - présentation - reprendre confiance en soi - détente

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.158.24) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Niveale

    11/06/2018 at 10:37 PM

    Bonsoir!
    Et bien à mon sens, une plante verte a autant de sensibilité que n'importe quel être vivant sur terre, la seule différence (avec, par exemple, les humains) étant de mon point de vue qu'une plante verte ne peut pas communiquer et se déplacer par elle-même. D'où le fait que j'aime bien m'y identifier, puisque pour certaines raisons (relativement évidentes quand on parcourt ce blog), à l'instar de la plante verte, j'ai des difficultés à communiquer et à me déplacer seule; mais n'en suis pas moins douée de sensibilité pour autant :)

  • evazzion

    11/06/2018 at 10:28 PM

    Salut, je serai intéressée de connaître ton point de vue sur la sensibilité d'une plante verte. Vraiment.

Report abuse